Oui, ça fonctionne aussi avec Archlinux : La carte électronique belge !

Comme je vous l’ai déjà signalé lors que la création de ce « blog sans réelle prétention », j’y parle de tout et de rien, mais aussi de Linux, le système d’exploitation que j’utilise sur tous les PC de la maison depuis plus de quinze ans.

J’ai testé depuis toutes ces années,une foule de distributions et je me suis arrêté maintenant sur Archlinux.

« Distributions ? » C’est quoi ça ?

Avec Microsoft vous avez un seul et unique Windows, qui s’égrène avec plus ou moins de bonheur dans des versions qui se suivent et se ressemblent… ou pas.

Pour simplifier au maximum, avec Linux, vous avez un noyau, le moteur du système, développé par une communauté mondiale et des distributions, des emballages qui habillent ce noyau pour vous donner le résultat graphique qui est à l’écran et qui peut être tout public ou ciblé pour une thématique bien particulière (distribution destinée à l’enseignement, aux enfants, à la sécurité informatique…). Certaines sont connues parce qu’on en parle parfois autour de vous : Ubuntu, Mint, d’autres pas du tout parce que souvent réservée à des archarnés et qui demandent certaines connaissances pour les apprivoiser comme Gentoo ou Archlinux.

Là ou je veux vous conduire, c’est au fait que Windows, même s’il est installé de base sur tous les PC, même si au départ ce n’est pas un mauvais système (ça fonctionne et les fabricants de matériel informatique font ce qu’il faut pour que Windows puisse piloter leur production) et bien Windows n’est pas la seule alternative possible.

Je ne vais pas pousser plus loin l’explication et la comparaison dans ce billet mais suite à une conversation entendue dans une file d’attente durant laquelle une personne expliquait que « Linux c’était peut-être bien mais qu’on ne pouvait pas travailler sur les sites officiels demandant une authentification avec la carte d’identité électronique, je voulais juste montrer que cela n’est pas tout à fait exact… j’avais déjà mis la chose très facilement en place lorsque j’étais sous Mint, le tout étant téléchargeable sans problème dans les « dépots » (le stock de logiciels mis gratuitement à disposition) et avec un peu de compilation et d’huile de coude, la procédure fonctionne très bien sous Archlinux également comme vous pourrez le voir dans la petite vidéo ci-dessous.

Si la thématique Linux vous intéresse, n’hésitez pas à me demander de plus amples renseignements, de mon côté je posterai de temps en temps d’autre petits sujets dans ce sens.

(A visionner en plein écran pour plus de confort)

Commentaires récents

Bernard Mention Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.